Promotion 2017

De droite à gauche : Michel Rat; Jean-Marie Jouaret; Raymond Le Dur; Alain Listoir; Joëlle Le Maire; Alain Robinet; Alain Savigny; Lydia Admeziem (Service Civique).

Marcel BÉZIERS
Henri LESMAYOUX
Charles LAFFARGUE
Jacques PERSONNE
Raymond LE DUR


Marcel BÉZIERS 

Collège Entraîneurs

Naissance: 18 Octobre 1920 / Décès : 26 Septembre 2016

Né à Laval (Mayenne), il entre à la Jeanne D’Arc de Ménilmontant à l’âge de 10 ans comme joueur. Il y sera par la suite capitaine, entraîneur et restera fidèle à ce patro des faubourgs parisiens toute sa vie.

Sélectionné en Equipe de France pour son adresse et son intelligence de jeu, il participe au Championnat d’Europe à Lausanne en 1946, et à Prague en 1947.

Il devient un des premiers adhérents de l’Amicale des Entraîneurs, crée en Janvier 1948 par Frézot et Busnel. 

Au-delà de l’aspect physique et technique que peut nécessiter le basketball, il sera un adepte du jeu en équipe. Entraîneur au club de Paris, les lundis soir, il transmettra à ses jeunes joueurs, les fondamentaux du jeu collectif.

Pour preuve, en 1953, en tant que capitaine et entraîneur, il mène la JDA de Ménilmontant au titre de Champions de Paris.

Au-delà, c’est au travers de sa carrière d’enseignant d’éducation physique et sportive, et en tant entrainement des PTT, qu’il continuera à développer sa conception éducative du sport.


Charles LAFFARGUE

Collège Personnalités

Naissance : 1900 /  Décès : 1999

C’est le pionnier du basket parisien et francilien. Président fondateur de la JDA de Ménilmontant à l’âge de 15 ans, c’est en 1919 qu’il y constitue les premières équipes de basketball de ce patro dont il sera aussi entraîneur.

En 1920, après avoir activement participé à la création de la Commission de France de Basketball, il fonde en 1921, sous l’égide de la Ligue Parisienne d’Athlétisme, la Commission Parisienne de Basketball où il remplit les fonctions de Secrétaire Général puis de Président.

Il y crée les premiers championnats qu’il fera évoluer ensuite en fonction des niveaux et des catégories d’âge.En 1929, il organise la première rencontre internationale Paris – Bruxelles puis Paris – Suisse (1930), Paris – Riga (1931) et Paris – Barcelone (1932).

En 1930, il installe Avenue Mathurin Moreau, à Paris, La Maison du Basket, où des matchs de sélections permettent des formations d’arbitres et d’entraineurs.

En tant que journaliste sportif, il contribue à faire évoluer l’image de ce sport considéré jusqu’alors comme un jeu de « petites filles » ou de « vieux colonels ».

Distinctions :

  • Officier des Palmes Académiques
  • Commandeur du Mérite Sportif
  • Chevalier de la Légion d’Honneur


Raymond LE DUR

Collège Personnalités

Naissance : 13 Octobre 1936

Né à Dinard (35), dans une famille de basketteurs, il intègre à 17 ans l’Ecole des Métiers d’EDF pour ensuite devenir cadre dans cette administration. A sa retraite, avec sa compagne Colette, ils fondent le Domaine d’Orphée, résidence pour les animaux de compagnies dans les Yvelines.

Après avoir découvert le basket en milieu scolaire, et pratiqué d’autres sports (volley, rugby), il prend sa première licence en octobre 1959 à l’USM Bondy dont il devient le Président. Membre fondateur et Président de l’AS Bondy en 1978, il y restera jusqu’en 1990. 

En 1980, il intègre la Commission Sportive Régionale sous la présidence de Monique ROUSSEL. En 1983, il devient Secrétaire Général du CD 93 jusqu’en 1992.

En 1984, il est élu au Comité Directeur de la LIFBB où il œuvrera successivement, jusqu’en 2016, comme :

  • Trésorier Général
  • Secrétaire Général pendant 22 ans
  • Premier Vice-Président

A ce jour, toujours actif au sein de la LIFBB, il reste membre de la Commission Patrimoine et chargé de mission

           Distinctions :

* Récompenses fédérales :

  • LF : 1977
  • Bronze : 1981
  • Or : 1994
  • Or LIFBB : 2016

* Jeunesse et Sport :

  • Bronze : 1982
  • Argent : 2003


Henri LESMAYOUX

Collège Joueurs 

Naissance : 16 Avril 1913 / Décès : Décembre 1999

A Championnet Sports depuis l’âge de 12 ans, il restera fidèle à ce patronage Montmartrois durant toute sa carrière sportive, en dépit des nombreuses sollicitations qu’il avait pu recevoir. Ailier très adroit, habile avec le ballon, il opérait également comme avant piquet compte tenu de sa taille relativement grande pour l’époque (1,87m). Cinq fois champion de Paris de 1937 à 1947, il sera champion de France en 1945.

C’est à l’âge de 21 ans qu’il entre en Equipe de France où il sera titulaire pendant 10 ans (36 sélections). Sous le maillot bleu, il participe à quatre Championnats d’Europe, de part et d’autre de la Deuxième Guerre Mondiale. Il fait partie de la première équipe de France médaillée en compétition internationale FIBA (Médaille de bronze en 1937 au Championnat d’Europe en Lettonie).

Imprimeur de profession, il avait installé dans la cour de son imprimerie, un panier de basket où il lui était possible de s’entrainer quotidiennement.

Soucieux de comprendre le jeu et de faire évoluer l’entrainement, il fait partie des fondateurs de l’Amicale des Entraîneurs en 1948.

Sa modestie était appréciée de tous. Dévoué au basketball et à l’esprit des patros, il a terminé Président de Championnet Sports après y avoir été joueur et entraîneur.


Jacques PERSONNE 

Collège Entraîneurs 

 Naissance :8 Février 1922 / Décès: 3 Novembre 2009

Joueur à la VGA Saint Maur et international militaire, sa carrière professionnelle l’amène à l’INS (Institut National du Sport) où il sera professeur pendant de nombreuses année.   

Son intérêt pour le basket le conduit à devenir, après-guerre, entraîneur, fonction qu’il exercera :

* Au plan régional :

  • A la VGA Saint Maur
  • Au COB Billancourt
  • Au Stade Français

* Au plan national comme :

  • Adjoint de Géo Coste auprès de l’Equipe de France Féminine
  • Entraîneur de l’équipe du Bataillon de Joinville (Equipe de France Militaire)
  • Formateur à l’INS, à partir de l’année 1943, il participe comme cadre au premier stage de formation entraîneurs (dont sortira major Marcel BÉZIERS)

Ensuite, il s’investira dans la formation des cadres fédéraux et deviendra secrétaire adjoint de l’Amicale des Entraîneurs en 1955.

Profondément attaché à la fonction éducative du sport, il militera contre les effets néfastes sur la santé d’entraînements sportifs intensifs précoces chez les jeunes.

Il sera lauréat de l’Académie de Médecine et de l’Association des écrivains sportifs. Dans son combat, il écrira plusieurs ouvrages, dont un marquant « Aucune médaille ne vaut la santé d’un enfant » qui sera publié en 1987.

Distinctions :

  • Médaille d’Argent de la FFBB en 1963
  • Prix de l’Académie Nationale de Médecine en 1983