Coupe du Monde : Un quatuor francilien en bronze

En s’imposant dans la douleur face à l’Australie (67-59) dans le match pour la troisième place de la Coupe du Monde masculine, Evan Fournier, Vincent Poirier, Andrew Albicy, Pascal Donnadieu et l’Equipe de France masculine décrochent la deuxième médaille mondiale de l’histoire du basketball français.

Entre l’exploit face aux Etats-Unis et le rendez-vous manqué face à l’Argentine, la route fut longue mais elle se termine sur le podium pour nos quatre représentants issus de la formation francilienne.

Pour Evan Fournier, malgré la déception de la défaite face aux albicélestes en demi-finale, la compétition a été plus que fructueuse. Véritable leader offensif des Tricolores (19,8 pts/match), l’ancien pensionnaire du Pôle Espoirs de Châtenay-Malabry a véritablement pris une autre dimension sur la compétition, tant sur le terrain que dans les vestiaires. Déjà présent dans l’effectif bleu en 2014 pour la première médaille de bronze de l’Equipe de France, le joueur formé à la Saint-Charles de Charenton et à la JSF Nanterre réitère donc l’exploit.

Quant à Andrew Albicy et Vincent Poirier, il s’agit du premier podium mondial pour les deux natifs de Seine-et-Marne. Pour le premier, qui n’avait pas été appelé en sélection nationale depuis 2012, cette compétition fut l’heure du grand come-back. Le joueur formé à Coulommiers, Marne-la-Vallée et Paris-Levallois, s’est lui aussi illustré dans un autre registre plus défensif sans pour autant refuser de se placer dans l’attaque de Vincent Collet (9/18 à trois points). Une belle revanche pour celui qui rêvait de Jeux Olympiques en 3X3, il y a deux ans.

Pour Poirier, il s’agit encore d’une étape de plus franchie à vitesse grand V. Arrivé sur les terrains de basket à l’âge de 17 ans, l’ancien joueur du Bussy Basket Club et du Paris Levallois n’arrête plus sa progression fulgurante : NM1 , Pro B, Jeep Elite, EuroLeague (nominé dans le deuxième cinq et meilleur rebondeur de la compétition), Championnat d’Europe, Coupe du Monde et bientôt la NBA avec les Boston Celtics…. Une histoire qui semble n’être qu’à son commencement.

Mais que ce serait une sélection nationale sans son staff technique ? Impossible de passer à côté du technicien nanterrien, Pascal Donnadieu. Véritable icône et porte-drapeau de l’ascension fulgurante du club des Hauts-de-Seine, le coach de Nanterre 92 est désormais un véritable fer de lance pour l’Equipe de France. C’est donc un belle histoire qui continue, après les nombreux titres nationaux et européens glanés avec son club de coeur.

>/center>