Sylvain Fransisco face à l'équipe du Portugal

Equipe de France Masculine : Invaincus dans la difficulté

Malgré une fenêtre de qualification en demi-teinte marquée par une double opposition face au Portugal, les Bleus sont toujours invaincus dans leur course pour décrocher leur ticket pour le prochain Mondial (4-0).

Annoncés logiquement favoris avant les deux rencontres, les hommes de Vincent Collet sont tombés de haut face à la sélection portugaise. Seulement 58ème au classement mondial, les coéquipiers de Diogo Brito ont mené la vie dure aux vice-champions olympiques en titre.

Deux rencontres, même scénario en début de match même si les scores témoigneront le contraire. Sujets à de nombreuses difficultés dans la gestion du ballon (7 ballons perdus dans le premier quart lors de la rencontre aller et 9 lors du retour) ainsi qu’au niveau de l’adresse, les Bleus peinent à trouver le rythme et à creuser l’écart avec les Portugais en première période lors des deux oppositions. Dominants à Dijon dans le deuxième acte, profitant de leur impact physique ainsi que de la profondeur de banc français, les co-équipiers de Mouhammadou Jaiteh et Lahaou Konaté ont pris les rênes de la rencontre en enfonçant le clou de manière autoritaire (94-56). Mais la seconde mi-temps du match retour ne sera pas aussi simple pour l’Equipe de France. Collés au score par les Lusitaniens jusqu’à la fin de la rencontre, c’est grâce à l’impact du capitaine Amath M’Baye et surtout de l’ancien joueur du Villemomble Sports Basket, Sylvain Francisco, que les Bleus s’en sortiront dans la dernière ligne droite. Appelé pour la première fois sous le maillot bleu par Vincent Collet, l’actuel joueur de Manresa en Espagne a permis aux Bleus de creuser un écart frêle mais confortable en fin de partie avec trois tirs primés derrière l’arc dont un au buzzer à la fin du troisième quart (56-69).

Ce soir, l’Equipe de France est le seul pays, avec la Lituanie, à présenter un bilan de 4 victoires et 0 défaite dans les qualifications pour la Coupe du Monde. Un privilège qui lui permet de se qualifier pour la suite des qualifications à la Coupe du Monde, organisée à Manille, et de se projeter en direction de la prochaine fenêtre de matchs internationaux qui aura lieu du 27 juin au 5 juillet. La France affrontera le Monténégro le 1er juillet puis la Hongrie le 4 juillet.