Maurice Girardot, une légende s’en est allée

Médaillé d’argent aux Jeux Olympiques de Londres en 1948, l’académicien régional est décédé samedi à l’âge de 98 ans.

Il fut l’un des premiers pionniers du basket français, bien avant l’Equipe de France qui a participé aux Jeux Olympiques de Sydney en 2000. Membre de la première sélection tricolore médaillée d’argent lors d’une olympiade, il porta le maillot bleu à 13 reprises entre 1945 et 1949 durant sa carrière et participa à deux Championnats d’Europe.

Outre sa carrière internationale, il fut l’un des membres mythiques du patronage catholique de Championnet Sports, avec qui il glana un titre de Champion de France en 1945. À la suite de sa carrière sur les parquets, il endossera la fonction de professeur de sport et d’entraîneur, notamment sur la formation des jeunes élites du basket parisien dans les années 50.

Impliqué dans le développement du basket yvelinois, il fut le co-fondateur avec sa femme Georgette Girardot (ancienne Secrétaire Générale de la FFBB de 1984 à 1988) du Basket Club de Maurepas, sa ville de toujours.

Nommé par la Ligue Ile de France de Basketball à l’Académie Francilienne en 2015, il demeura parmi les monuments du basketball de notre région.