QUOI DE NEUF DANS VOTRE CLUB : le Marne La Vallée BVM

Né d’une fusion de trois clubs (Lognes, Noisiel et Torcy), le « MLV Basket » est devenu une véritable institution en Seine et Marne et une référence francilienne dans la formation des jeunes.

Un vide à combler

Pour un club en ébullition comme Marne la Vallée, l’arrêt soudain d’activité a créé un énorme vide chez les adhérents, mais également au niveau des entraîneurs et dirigeants. Il a donc fallu vite réagir pour combler ce manque et essayer d’être au maximum présent pour garder le contact avec les près de 500 licenciés du club. L’objectif étant dans un premier temps, de répondre aux nombreuses questions des jeunes adhérents mais également d’aider au mieux les parents, qui eux aussi ont dû bousculer leurs habitudes.

« C’était compliqué au début, parce-qu’on ne savait pas trop ce qui nous arrivait… On se disait que ça allait être une affaire qui allait être réglée en 2-3 semaines. »

Rassembler la « nation MLV »

Même si le coup d’arrêt a permis aux entraîneurs et aux dirigeants de lever un peu le pied et de souffler, Mathias ONA EMBO nous explique que le club s’est vite remis au travail afin de maintenir le lien avec tout le monde. Ils ont donc profité du confinement et des réseaux sociaux pour réunir les anciens adhérents et les actuels. Faire témoigner les anciens joueurs et les anciennes joueuses du club, sur leur parcours après leur départ de la Marne la Vallée, a vraiment permis de renforcer le solide lien qui unit les jeunes à leur club formateur.

Le confinement a également été l’occasion pour les dirigeants de faire un bilan sur les différentes actions du club et de prendre du recul sur tout ce qu’ils avaient pu mettre en place jusqu’à présent. Comme pour beaucoup, ce repos forcé a permis à tous de prendre de la hauteur et de vérifier que la route empruntée était la bonne à poursuivre.

« C’est toujours très intéressant d’avoir la croisée de ces chemins… Au départ, on l’a fait avec les joueurs et les joueuses, et puis progressivement, on a eu des parents qui ont voulu participer. Du coup l’émulation a pris »

Sur les starting-blocks

Tout le monde à Marne la Vallée n’attend qu’une chose : pouvoir se regrouper de nouveau, reprendre l’activité et retoucher le ballon. Les entraîneurs et les dirigeants sont donc dans les starting-blocks et ont profité de ces deux mois d’inactivité pour préparer la reprise avec différents scenarii possibles, en fonction des directives sanitaires, puis pour anticiper le début de saison 2020-2021.

« On a effectivement préparé la saison prochaine. Les entraîneurs se sont déjà attelés à cette tâche. On a fait en sorte, justement, de rentrer en contact déjà avec les futurs adhérents de l’année prochaine. »

Une fierté d’appartenir à cette famille

Cette situation exceptionnelle a également permis au club et à ses dirigeants de se rendre compte de l’importance de l’association auprès de tous ses adhérents (anciens et nouveaux). Le travail accompli par tous les acteurs du club a permis à la « MLV nation » de sortir encore plus soudée qu’avant, ce qui fait la fierté de l’ensemble des dirigeants.

Mathias ONA EMBO insiste également sur le potentiel francilien. L’énergie dégagée par notre région mériterait d’être encore mieux exploitée afin de mettre tous les atouts du côté du basket et en faire un sport majeur sur l’Ile de France.

« On s’est tous investis pour travailler et faire avancer ce club donc c’est un vrai message de fierté que je souhaite transmettre à tous… Pour le basket francilien, il y a tellement de choses à faire. Il faudrait un jour que l’on se pose réellement autour d’une table et que l’on se penche sur le véritable potentiel de l’Ile de France. »

Quoi de neuf dans votre club ? " : Marne-la-Vallée Val Maubuée Basket

𝑸𝒖𝒐𝒊 𝒅𝒆 𝒏𝒆𝒖𝒇 𝒅𝒂𝒏𝒔 𝒗𝒐𝒕𝒓𝒆 𝒄𝒍𝒖𝒃 ? : 𝑬𝒑𝒊𝒔𝒐𝒅𝒆 7️⃣📍 Dernière étape aujourd'hui de notre tour des clubs franciliens du côté de la Seine-et-Marne avec Marne-la-Vallée Basket et Mathias Ona Embo, dirigeant du club.Et vous, comment s'organise la vie dans votre association désormais ? 🤔

Publiée par Ligue Ile de France de Basketball sur Vendredi 19 juin 2020