Communiqué COVID-19

Nous vivons des moments très compliqués !

La crise sanitaire actuelle, le classement de Paris et des 3 départements de la Petite Couronne (92, 93 et 94) en zone d’alerte renforcée et les annonces récentes du Ministre de la Santé, viennent impacter très fortement notre discipline dont la plupart des championnats reprend le WE prochain.

A ce stade, il est encore difficile d’y voir tout à fait clair sur la fermeture des gymnases dans ces 4 départements (et surtout à partir de quand précisément). 

Ainsi, la Mairie de Paris a communiqué aujourd’hui « Pour l’heure, aucun texte n’a été publié : le décret actuellement en vigueur n’a pas été modifié, il n’y a pas encore de nouvel arrêté préfectoral pour Paris venant stabiliser et préciser les annonces du Ministre. En l’attente de ces textes, l’activité se poursuit selon les modalités actuelles. Nous reviendrons vers vous dès que les mesures seront formellement arrêtées ».

A l’inverse, des communes ont d’ores et déjà pris la décision de fermeture.

J’ai profité d’une réunion de la Concertation régionale de l’Agence Nationale du Sport ce matin pour interroger la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale.

Le Directeur nous a répondu qu’il allait se rapprocher du Préfet de Région et de la Direction des Sports du Ministère.

Concrètement, pour les matches prévus ce week-end, il est souhaitable d’essayer de les disputer autant que possible sous réserve des éventuelles mesures locales d’interdiction et/ou de fermetures des installations sportives prises par les Maires ou les Préfets des départements.

Il est aussi impératif de respecter les protocoles sanitaires en vigueur à ce jour.

Nous pouvons aussi suggérer d’inverser les rencontres entre équipes de « petite couronne » et de « grande couronne ».

Concernant l’AG élective de la Ligue prévue samedi 26 septembre au cinéma Pathé Quai d’Ivry, elle est à ce jour maintenue puisque les salles de cinéma ne font pas l’objet de mesures particulières dans notre région.

Par contre un protocole sanitaire très strict sera mis en œuvre (comme pour toute séance de cinéma) sachant que la salle que nous louons a une capacité de 600 places.

Dans l’intervalle, sachez que ce nouvel épisode de la crise sanitaire que nous vivons depuis mars dernier mobilise toute la Ligue, laquelle met tout en œuvre pour soutenir l’action sportive des clubs franciliens. Solidairement votre !

Christian AUGER