« Fati » annonce sa retraite sportive

Notre ancienne poliste a décidé de raccrocher ses baskets après 16 années au plus haut niveau du basket féminin français et de se tourner vers un avenir plein de projets personnels et professionnels.

Ses débuts

Native de Paris, Fatimatou SACKO fait ses débuts avec la balle orange dans l’Essonne, au club de Courcouronnes. Très vite repérée, elle intègre rapidement la sélection départementale de l’Essonne sur la saison 1997-1998. Ce qui lui permettra d’être détectée ensuite les responsables du Pôle Espoir Féminin.

Deux années au Pôle

Fati fait partie de la troisième et quatrième génération du tout jeune Pôle Espoir d’Ile de France. Sur sa première saison en 1998-1999, elle obtient, avec la sélection régionale, une belle deuxième place au tournoi qualificatif de zone mais cela ne suffira malheureusement pas à envoyer son équipe sur les phases finales nationales. La deuxième saison sera plus joyeuse puisque la Génération 85 sera la première génération d’Ile de France à se qualifier pour les phases finales nationales !

Le Centre Fédéral – Equipes de France Jeunes

En 2000-2001, notre ancienne poliste rejoint le Centre Fédéral de Toulouse avant de rentrer à l’INSEP pour 3 autres saisons. Elle fait également ses débuts sous le maillot bleu avec l’Equipe de France Cadettes en 2001, avec laquelle elle sera Championne d’Europe et élue dans le 5 majeur de la compétition. S’en suivent 2 médailles d’Argent en 2002 et en 2004 avec les U18 et U20. Sa seconde médaille d’or, elle l’obtiendra avec l’Equipe de France U20 au Championnat d’Europe 2005. Un sacré palmarès à 20 ans à peine !

La Ligue Féminine

C’est donc tout naturellement que Fatimatou s’engage auprès d’un des plus grands clubs féminins à la sortie du Pôle France : Villeneuve d’Ascq. Sa carrière en LFB est exemplaire de longévité : 16 ans au plus haut niveau – 404 matchs joués; et de qualité : triple Championne de France avec Tarbes en 2010, Lattes Montpellier en 2014 et Lyon en 2019, vainqueur de l’Eurocoupe avec Villeneuve d’Ascq en 2015, de la Coupe de France en 2011 et 2013, puis enfin du Match des Champions LFB en 2016.

Cette magnifique carrière lui permettra également de porter le maillot de l’Equipe de France A à 6 reprises.

L’avenir

Projet de reconversion, projet de famille, à 35 ans Fatimatou SACKO a l’avenir devant elle pour construire le reste de sa vie. Pour le moment, rien d’officiel, elle va d’abord profiter d’un repos bien mérité !

Une francilienne qui fait la fierté de sa région et qui, peut-être, reviendra parrainer les futures Fatimatou SACKO d’Ile de France !

Belle route à toi Fati !