Moustapha Sonko et Johanna Tayeau, parrain et marraine des Pôles Espoirs d’Île-de-France

C’est désormais officiel, les deux références du basket francilien succèdent à Alice Nayo et Lahaou Konaté en tant qu’ambassadeurs de la promotion 2019-2020 des deux structures suite au Parrainage qui s’est déroulé hier au CDFAS d’Eaubonne.

Ce sont donc encore deux noms prestigieux qui viennent s’ajouter à la liste nombreuse de parrains et marraines convoqués depuis le lancement de l’événement il y a 18 ans (Richard Dacoury, Makan Dioumassy, Evan Fournier, Michel Rat, Ferdinand Prénom …).

Dans un premier temps, celui de Mous’ Sonko. Un pionnier du basket moderne, issu des playgrounds parisiens, qui a fait vibrer plusieurs générations dans les années 90-2000, que ce soit avec l’ASA Sceaux en Pro B qu’avec les Bleus aux Jeux Olympiques. C’est l’homme qui a révolutionné le poste de meneur en France, celui dont la créativité ne semblait pas avoir de limite.

Pour le secteur féminin, c’est un autre grand nom du basket francilien qui a été choisi : Johanna Tayeau. De la jeune joueuse de l’AS Corbeil Essonne à la professionnelle aguerrie du C’Chartres Basket Féminin., star des parquets de 3X3, la route a été belle. L’ancienne pensionnaire du Pôle Espoirs Féminin d’Eaubonne entre 2002 et 2003, est un modèle de réussite et de polyvalence dans le monde du basket féminin.