NF1/NF2 : Saison régulière terminée pour Sceaux, l’OSSG, Orly, Franconville et le Stade Français

Le samedi 13 avril, les équipes féminines de Nationale I et de Nationale II ont joué leur dernier match de saison régulière. Retour sur la saison des cinq clubs franciliens engagés dans les deux plus hauts championnats féminins amateurs de France.

Nationale Féminine I :  Sceaux en contrôle,  Sannois Saint-Gratien quitte l’élite

Après un début de saison difficile, les filles de l’ASA Sceauxemmenées par leur coach Chris SINGLETON réussissent à décrocher la sixième place. Avec un total de 12 victoires et 10 défaites, cette place permet aux filles d’assurer leur maintien dans la première division de championnat de France féminine pour la deuxième année consécutive.

Malheureusement, le bilan n’aura pas été aussi réjouissant pour l’autre tête de gondole d’Île-de-France en Nationale 1. Malgré une dixième place dans la poule B, juste devant le Centre Fédéral et les Espoirs du COB Calais, les joueuses de l’Olympique Sannois Saint-Gratien retrouveront la NF2 la saison prochaine. Une descente amère sachant que l’équipe fanion du Val d’Oise évolue depuis sept ans dans ce championnat.

Nationale Féminine II : La PREMière division en ligne de mire pour le Stade Français, atterRissage difficile pour Orly

Une deuxième place méritée pour les franciliennes du Stade Français. Avec une seule défaite contre les Espoirs de l’USO Mondeville lors des phases retour,  l’équipe coachée par Julien Quillet a réalisé une saison plus que satisfaisante (16 victoires – 6 défaites). Cependant, les parisiennes devront continuer sur cette lancée pour espérer gagner leur place à l’échelon supérieur, après trois campagnes en phases finales infructueuses. Rendez-vous ce samedi 27 avril, à la salle Géo André (Paris 16ème) à 20h pour les encourager lors de ce premier match de play-offs. 

Le BC Franconville PB, lui, ne pourra pas en dire autant. Auteur d’une grosse saison (17 victoires – 5 défaites) à la suite de sa descente de NF1 l’année dernière, le club du Val d’Oise rate de peu la qualification aux play-offs. En cause, un point-average défavorable qui les relègue à la troisième place de poule D, juste derrière les jeunes promues du club de Gravelines BF.

Du côté du Val-de-Marne, la saison n’a pas été aussi rose pour les jeunes promues de l’AS Orly Basket. Dixièmes de la poule C (9 victoires – 13 défaites), les Green Girls de Loïc Calvez n’ont malheureusement pas réussi à se maintenir en NF2 après seulement une saison disputée et retrouveront la troisième division française l’année prochaine..