Milan Barbitch et le Paris Basketball accèdent à la Jeep Elite

Paris Basketball accède à l’élite français

Suite à la défaite de l’ADA Blois face au SLUC Nancy (97-112), le club parisien accède pour la première fois de son histoire à la Jeep Elite, trois ans après sa création.

Juillet 2018, un nouveau club pose ses valises à la Halle Carpentier. Un peu plus de deux ans après la disparition du Paris-Levallois, le basketball de haut niveau est de retour dans la capitale avec comme ambassadeur : le Paris Basketball. Porté par l’investisseur américain David Kahn et une organisation désireuse de redorer le blason du basketball parisien au niveau français et européen, le mouvement s’enclenche progressivement.

Après des débuts discrets lors de ses deux premiers exercices dans l’antichambre de la première division (11ème place de Pro B en 2018-2019 ; 10ème place en 2019-2020) et une saison 2020-2021 chamboulée par la crise sanitaire, qui aurait pu miser sur une fin de saison aussi tonitruante de l’effectif de Jean-Christophe Prat ?

Avec un début de saison discret, malgré une demi-finale de Leader’s Cup, cette saison semblait présager une dénouement équivalent aux saisons précédentes. Mais c’était sans compter sur l’outsider parisien. Auteur d’une deuxième partie de saison exceptionnelle, marqué par une série de 10 victoires sur 11 matchs, dont 7 consécutives, le Paris Basketball a joué sa meilleure carte au meilleur moment pour atteindre son objectif : l’échelon supérieur, la Jeep Elite.

Avec un bilan de 23 victoires pour 11 défaites (2ème place du championnat de Pro B) et en coiffant au poteau Saint-Quentin et Blois, Amara Sy et ses coéquipiers réalisent le parfait hold-up en profitant de la suppression des phases finales de la division votée par la Ligue Nationale de Basketball. Ils rejoindront donc leurs homologues franciliens Nanterre 92 et les Metropolitans 92 dans l’élite dès la saison prochaine pour la première fois de leur histoire.

Deux ans avant la livraison de l’Arena Olympique, nouvel écrin du club en construction Porte de la Chapelle, dont le Paris Basketball sera l’unique club résident, l’avenir des Parisiens semble se dessiner petit à petit. Prochaine étape pour l’ambitieux club de la capitale ? L’Europe, comme en témoigne les propos de David Kahn, qui avait déclaré à son arrivée en 2018, sans cacher son ambition, de vouloir « faire de Paris Basketball l’un des plus grands clubs de basket européen« .