QUOI DE NEUF DANS VOTRE CLUB : le Basket Paris 14

Une petite section basket qui a pris son indépendance il y a tout juste 5 ans pour devenir un grand club du « top 3 français » avec plus de 700 licenciés !

Une multitude de points de contact pour garder le lien

L’arrêt brutal du confinement, le BP14 l’a senti venir. Les dirigeants et encadrants ont décidé de suspendre entraînements et matchs avant l’annonce officielle du gouvernement. Le club a donc rapidement mis en place les solutions alternatives pour garder le contact avec ses nombreux adhérents. Dans un premier temps via ses entraîneurs qui devaient maintenir le lien sportif et le lien social avec leurs équipes. Puis via les personnes ressources du club qui ont mis en place des initiatives pour continuer de faire vivre la famille BP14 : des séances de sport, des séances de Yoga, une formation e-marque en ligne… La communication a donc battu son plein pendant ces deux mois afin de permettre à tout le monde de se retrouver malgré la distance.

« On a beaucoup utilisé les réseaux sociaux car ça aide 1. à maintenir le lien, 2. le moral des troupes. Ça permet à la famille de continuer à se réunir virtuellement et qu’on continue à penser les uns aux autres »

Un club actif dans son quartier

Le rôle social dans son quartier est une des priorités du Basket Paris 14. Depuis sa création, le club n’a cessé de monter des projets afin d’améliorer les infrastructures du 14ème arrondissement. Grâce au budget participatif mis en place par la Mairie de Paris, le BP14 est déjà à l’origine de deux modernisations de gymnase (DIDOT et CANGE) puis de la réhabilitation d’un playground. Des améliorations aux couleurs du club qui leur permet de mettre en avant l’activité basket dans tout l’arrondissement.

« Nous on pense que socialement, on a un rôle à jouer dans notre quartier : on a ce rôle de présence parce qu’on sait bien que la période de confinement a été difficile et que le déconfinement va être progressif »

Certains dirigeants se sont également impliqués, durant le confinement, dans des « missions d’intérêt général », notamment sur la confection de masques. Un atelier de couture a notamment été mis en place par la Mairie de Paris dans le 14ème arrondissement, en collaboration avec l’association « L’art de coudre à Paris ».

« On a fourni des masques par exemple dans l’équipe de coaches car on sait que certains en avaient besoin pour reprendre une activité »

Deux volontés pour la reprise

Le premier espoir du club est évidemment de pouvoir se retrouver, se rassembler pour donner une fin à cette saison 2019-2020, pouvoir se dire au revoir avant les vacances. En adaptant la reprise aux directives gouvernementales et fédérales, les dirigeants espèrent pouvoir au moins réunir chaque équipe afin de clore au mieux la saison.

La deuxième volonté est de pouvoir accompagner les adhérents tout au long de l’été, de continuer à faire vivre le club en attendant que la nouvelle saison reprenne. Toujours dans le cadre de son rôle moteur au sein du quartier, le BP14 espère pouvoir mettre en place des actions estivales qui permettent à leurs membres de bénéficier d’activités durant leur été parisien, comme les camps de perfectionnement, des séances de soutien scolaire…

La grosse interrogation, comme pour quasiment tout le monde, se situe au niveau de la réouverture des infrastructures et évidemment au niveau de la reprise des championnats à la rentrée.

« La fête de fin de saison, ce serait la cerise sur le gâteau mais au moins faire en sorte que les équipes se réunissent une fois pour se dire au revoir, pour clore l’année. »

Un soutien pour continuer

Malgré cette période difficile et inédite, les dirigeants ont senti un grand soutien et une grande solidarité au sein du club : des marques d’affection et d’entraide qui leur donnent de la force pour s’accrocher à leur ligne de conduite et pour continuer à faire vivre le basket dans le 14ème arrondissement.

« A chaque grand enjeu qui se présente à nous, il faut se réinventer. Je suis sûre que le monde du basket et que tous les camarades des autres clubs sont capables de le faire, qu’on va y arriver… On va réussir à rebondir et à faire les choses différemment et qu’on en ressortira grandis ».

https://www.facebook.com/BasketIDF/videos/240645017386803/